Tarifs et paiements de la formation

Dans sa politique de facturation de formation, l’institut de Chartres choisit, en accord avec ses tutelles, une tarification adaptée en fonction du profil de l’apprenant, selon que celui-ci est financé par un organisme ou autofinancé.

La base tarifaire est calculée à partir du tarif moyen conseillé par le Conseil régional et réactualisée chaque année.

Coût pédagogiques des formations

Formation en soins infirmiers

Autofinancement  : 6 900,00 euros par année scolaire (révisable tous les ans)  
Financement employeur : 7 200,00 euros par année scolaire (révisable tous les ans) 

Formations aide-soignante

Autofinancement  : 5 700,00 euros par année scolaire (révisable tous les ans) 
Financement employeur : 6 000,00 euros par année scolaire (révisable tous les ans)

Le financement du coût pédagogique des formations peut être pris en charge selon la situation individuelle du candidat par :

 

La rémunération pendant les formations peut, selon la situation individuelle du candidat, lui être accordée par :

  • l’Employeur (établissement public) :
    Rémunération au titre de la Promotion Professionnelle : demande écrite à faire auprès de l’employeur à l’inscription aux épreuves de sélection (formation professionnelle continue pour l'entrée en IFSI-épreuves de sélection pour l'entrée en IFAS) ou lors de l’inscription sur Parcoursup exclusivement pour la formation en soins infirmiers.
  • l’Employeur et l’OPCA (établissement privé ou public).

 

Des aides ou indemnités pendant les formations peuvent, éventuellement selon la situation individuelle du candidat, lui être accordées par :

  • le Conseil Régional : seules les personnes éligibles à la prise en charge du coût pédagogique des formations sont autorisées à déposer une demande de bourse régionale d’études sur critères sociaux.
  • le Pôle Emploi :
    Indemnisation : l’inscription comme demandeur d’emploi doit être effectuée avant l’entrée en formation et la demande « d’attestation d’inscription à un stage de formation » (AIS) pour le demandeur d’emploi indemnisé doit être complétée et validée par le Pôle Emploi.

 

Pour information,  à la rentrée 2020, 53% des étudiants en soins infirmiers et 61% des élèves aides-soignants étaient boursiers.